En savoir plus

Calendar Prochains événements de l'amicale

Europe in Strasbourg

BUREAU

Président : Denis HUBER

Co-président : Stanislas FROSSARD

Vice-présidente : TSETSEKOU Eleni

Trésorière : Catherine GUERRERO

Secrétaire exécutive : Olga BALTAG

Membres élus : Keltoum BELAID, Alla HEITZ, Olga KOSTENKO, Valentyna KRYVENKOVA, Sophie KURT, Ivi-Triin ODRATS, Bridget O'LOUGHLIN, Marie-Rose PREVOST, Sabine SABBAGH.

SECRETARIAT

PALAIS - Bureau 99
+33(0)3 90 21 54 95
amicale@coe.int

HORAIRES D'OUVERTURE 
Du lundi au vendredi :
- de 9h00 à 12h30

- 14 h à 17 h

Le carnaval de Lemesos


Amicale du conseil de l'europe

Bien que la saison du Carnaval ait lieu chaque année à Chypre depuis l'époque médiévale (durant les périodes franques et vénitiennes), à Limassol elle a commencé à se développer de manière spectaculaire plus récemment, plus particulièrement au début de la domination britannique (fin du 19ème siècle). Ce n'est pas une coïncidence ; cela est dû aux progrès économiques de la ville durant cette période, et aussi aux traits particuliers que ses habitants ont développé au fil du temps: leur nature ouverte et enthousiaste, leur attrait pour les arts, la satire, la danse et la chanson, ainsi que leur amour de la fête et de l’amusement. Avant que le carnaval ne se transforme en phénomène urbain (début du 20e siècle), il se caractérisait surtout par l'impulsivité des gens et leur esprit festif. «Chaque foyer, qu'il soit riche ou pauvre, ouvrait ses portes aux fêtards masqués, et les visites amicales de maisons en maisons étaient quotidiennes. Les dimanches, après de grands festins et fêtes, tout le monde ou presque mettait son masque et son costume, sautaient dans un char ou formaient des groupes qui envahissaient les rues et places principales, chantant, dansant et badinant : certaines farces étaient si réussies qu'on en parlait et plaisantait durant des jours ! "


Anciennement nommée Barfüßerplatz (place des va-nu-pieds en allemand en raison de la présence d'un couvent franciscain, ce dernier fut détruit entre 1528 et 1531) puis place des Cordelierselle devient la Waffenplatz au XVII ème siècle (place d'Armes en allemand), puis la place Kléber le  24 juin 1840, à l'inauguration du mausolée à la gloire du général strasbourgeois Jean-Baptiste Kléber, statue le représentant en pied, sous laquelle un caveau renferme son cercueil depuis 1838 De 1940 à 1944, la place est rebaptisée Karl-Roos-Platz du nom de l'autonomiste alsacien Karl Roos (en français Charles Roos) exécuté par les soldats français en 1940.

Après avoir été le cœur du réseau de l’ancien tramway (1886-1960), puis vaste parking de surface, traversée d’une voie routière, la place a été réaménagée de manière controversée en 1994 par l’architecte Guy Clapot.

Cette transformation s’est faite dans le cadre de la  piétonisation du centre historique de la ville, ainsi que dans le cadre du retour du tramway dont les lignes A et D traversent la frange ouest de la place, dans le prolongement de la rue des Francs-Bourgeois.

Jusqu'en 2003, la place Kléber accueillait l'un des principaux marchés de la ville, les mercredis et vendredis.

En 2007, la place Kléber est entièrement réaménagée (concomitamment à la restructuration complète de l’îlot de l’Aubette). Des espaces verts (selon le cahier des charges du paysagiste (Gilles Clément) et de longs bassins d’eau entourés de pierre de gneiss font leur apparition.