More information

Calendar Next Amicale's events

Europe in Strasbourg

Amicale Office and Committee

  • President : Denis HUBER
  • Co-President: Nathalie VERNEAU
  • Vice-President : Ellen FOURNIER
  • Treasurer : Catherine GUERRERO
  • Executive Secretary : Renée MORITZ
  • Elected Members : Keltoum BELAID, Alla HEITZ, Janis SYMONS

Secretariat

AGORA - Office A1.09V

+33(0)3 88 41 32 66 

amicale@coe.int

Offres Avantages
Round-table :

Round-table :

Calendar from 11/10/2019 to 11/10/2019

Une table-ronde de qualité avec des experts et praticiens reconnus : selon eux, le bilinguisme langue familiale/langue officielle est un atout à valoriser.
Des experts venus/originaires d’Alsace, de Provence, de la Guadeloupe et de la Réunion, ont partagé expérience et pratiques de la créolité devant un public très intéressé, après les mots de bienvenue du Président de l’ Amicale et la présentation des activités du Conseil de l’Europe sur la charte des langues minoritaires et régionales.

En dépit des spécificités propres à chaque territoire et aux contextes sociolinguistiques divers, ils ont tous pointé du doigt le malaise auquel avait conduit la dévalorisation systématique des langues « familiales » spécifiques à chaque territoire évoqué. Ils ont au contraire affirmé la valeur ajoutée du bilinguisme dans le développement cognitif de l’individu et dans son acceptation de l’altérité. Ils ont insisté sur la nécessité de respecter et d’accompagner efficacement le développement linguistique des enfants issus d’un territoire à langue familiale créole (ou minoritaire).

Ils ont récusé la contre-vérité à tenant idéologique qui a longtemps régné dans les territoires et qui voulait que la pratique d’une langue familiale créole soit nuisible à l’apprentissage correct de la langue officielle. Les experts de la table-ronde ont, au contraire, été unanimes à dire que la valeur ajoutée d’une telle pratique pour le développement cognitif de l’enfant avait été prouvée ; la valorisation de cette langue familiale étant plutôt un gage de libération de la parole et de meilleure intégration de l’enfant ou de l’adulte. Ce dernier, se voyant ainsi accepté dans son identité, pourra alors s’ouvrir plus sereinement à tout nouvel apprentissage linguistique.

Les praticiens ont également exposé leurs pratiques, montrant ainsi comment leur enseignement des langues créoles contribuait au développement intellectuel des enfants.

Autour de la table et en présence de Chantal Loïal (Directrice artistique, cie de danse Difékako) et de Dnis Huber (Président de l’Amicale du Personnel du Conseil de l’Europe) :
Sylvie Wharton, Professeure en Sciences du Langage, Université d'Aix-Marseille, modératrice
Irena Kowalczyk, Administratrice, Service de la Charte pour les langues régionales et minoritaires, Conseil de l’Europe
Isabelle Dietrich-Schoepfer, Directrice de l'Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace (OLCA)
Tony Mango, Professeur de créole, originaire de Guadeloupe, Créteil
Sandrine Marvilliers, Professeur des écoles maître formateur formatrice à l’INSPE de la Réunion